Rituels

« L’espace d’un court instant, Adi aperçut le monstre. Elle savait pertinemment que ce n’était qu’un homme portant un masque à gaz et des lunettes de vision nocturne, mais toute logique vola en éclats lorsqu’elle vit de ses yeux troubles la créature masquer se muer en un véritable monstre, des cornes se déployant sur son crâne, des griffes jaillissant au bout de ses doigts. »

Ellison Cooper, Rituels, le cherche midi, 2018, p. 265.

Lire la suite

Publicités

Les désastreuses aventures des Orphelins de Baudelaire T.1 – Tout commence mal

« Durant plusieurs jours, ils eurent le cœur si lourd que même sortir du lit leur pesait. Klaus n’éprouvait plus d’intérêt pour les livres. Dans le cerveau fertile de Violette, les rouages s’étaient arrêtés. Même Prunille, trop petite pour bien comprendre ce qui se passait, mordait avec moins d’enthousiasme. »

Lemony Snicket, Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, T.1, Tout commence mal, Éditions Nathan, 2010, p.20.

Lire la suite

L’incroyable histoire du vin

« Contrairement à une légende tenace, Dom Pérignon n’a donc absolument rien à voir avec l’invention du champagne moderne, le champagne effervescent. En revanche, son apport en matière de vinification est immense, puisqu’il invente une méthode utilisée aujourd’hui dans le monde entier : l’assemblage. »

Benoist Simmat, Daniel Casanave, L’incroyable histoire du vin, Les Arènes, 2018, p. 180.

Lire la suite

Je me suis tue

« Je l’ai vue défiler devant moi, cette vie, et je l’ai refusée. Pierre était dans mes bras et déjà je ne le supportais plus. J’avais perdu tout espoir, l’humanité m’avait quittée, j’étais dans une impasse, je me débattais et il fallait que j’en sorte. À toute force. À tout prix. Il fallait que cela cesse. »

Mathieu Menegaux, Je me suis tue, Éditions Points, 2017, p. 98.

Lire la suite

Les pleureuses

« Au final, qu’est-ce qu’une relation, sinon deux personnes, et entre ces deux personnes un espace de surprises, de malentendus, de choses inexpliquées. Une autre façon de le formuler serait peut-être de dire qu’il y aura toujours de la place entre deux personnes pour un imaginaire voué à l’échec. »

Katie Kitamura, Les pleureuses, Éditions Points, 2018, p. 59.

Lire la suite

Les enfants frapperont-ils encore ?

« Camille haussa les épaules, prit son ton de youtubeur. Le livre illustrait la peur des parents d’être dépassés par leurs enfants, d’une part, et de les voir se retourner contre eux, d’autre part, par lassitude d’avoir été considérés uniquement comme des objets, voire des extensions d’eux-mêmes. »

Laure Catherine, Les enfants frapperont-ils encore ?, Éditions de l’Observatoire / Humensis, 2018, p. 132.

Lire la suite

Horrora borealis

« Face à ce chaos, un jeune chanteur du groupe Michigang voulut bondir sur Walker pour tenter de le maîtriser. Mal lui en prit de vouloir jouer les héros. Le canon fumant se retourna contre lui et un nouveau coup de feu claqua. Le projectile atteignit sa cible au front, traversa le crâne, fit voler la casquette et pulvérisa les chairs, les os et la matière cérébrale, avant de se perdre dans le néant. »

Nicolas Feuz, Horrora borealis, Le livre de poche, 2018, p. 127-128.

Lire la suite